Bonjour et bienvenue sur le blog des plus et des possibles.
Je vous souhaite une bonne lecture de cet article.  À bientôt ! Delphine Daniel

Le mythe de la cabane

11 Juin,20

Le syndrome de la cabane est un terme médiatique, sans être un réel trouble psychologique. Cependant, il révèle plusieurs dimensions :
– Se sentir protégé chez soi face au monde extérieur perçu comme dangereux avec le virus,
– Avoir peur de l’autre, source de contamination,
– Refuser, cesser ou limiter les interactions, très demandeuses d’adaptation à l’autre et coûteuses d’énergie.
Donc, c’est confortable et douillet d’être chez soi, de rester dans sa cabane. Mais le risque est la perte de nos aptitudes sociales, de notre capacité à vivre en société, à se confronter à elle et de savoir réagir à l’inattendu.
La solution serait d’équilibrer le repli intérieur, pour se ressourcer, se reposer, et l’extérieur, pour se nourrir du monde et s’y sentir vivant. En résumé, un endroit protecteur du monde pour apprendre à mieux y vivre.

Un besoin de travailler sur vos interactions sociales ? Contactez-moi !

Pour lire la totalité de l’article. Photo by Martin Widenka on Unsplash

Pour découvrir un article, vous pouvez cliquer sur un thème parmi les catégories ou les étiquettes suivantes :

Vous souhaitez revenir à la page d’accueil du blog ?

Inscrivez-vous à ma newsletter :

Vous souhaitez en savoir plus à mon sujet et sur mon approche ?

Les derniers articles du blog, c’est ici ⇓

L’excellence Clients est votre objectif ? Contactez Nathalie !

L’excellence Clients est votre objectif ? Contactez Nathalie !

L’excellence Clients est votre objectif ? Vous souhaitez un client et un collaborateur tous deux satisfaits, l’un par la réponse obtenue et l’autre par le service rendu grâce à la qualité de son travail ? Voici la mission que s’est fixée Nathalie Dembin avec "Osez...

lire plus
Sortir du sentiment d’échec : quelques solutions à suivre !

Sortir du sentiment d’échec : quelques solutions à suivre !

La crise sanitaire a plongé bon nombre d’entre-nous dans un sentiment d’échec avec parfois la difficulté d'en sortir. Difficulté d’être présent auprès de nos équipes, dossiers en urgence ou encore enchaînement des réunions peuvent entraîner un sentiment de faire mal...

lire plus