Bonjour et bienvenue sur mon blog.

Vous trouverez des articles sur l’accompagnement professionnel, le développement des compétences (le coaching individuel et collectif notamment), les comportements humains et la complexité dans laquelle nous évoluons.

Je vous souhaite une bonne lecture de ces articles. À bientôt ! Delphine

Le pouvoir de la respiration en coaching

2 Oct,23

Le pouvoir de la respiration en coaching, voilà un sujet intéressant vécu récemment avec une personne que j’accompagne. C’est un cadre dirigeant, très occupé, pressé et un poil stressé.

Il parle trop vite !

Nous avons donc rendez-vous pour une session de coaching et ce dirigeant arrive essoufflé. En effet, il a un peu couru pour éviter d’être en retard, tout en parlant au téléphone pour valider un point avec son assistante.
Il s’installe et démarre tout de go la session avec un sujet qui lui tient à cœur. Et, il parle vite, très vite, trop vite. Et tellement, que je m’y perds un peu.

Stopper pour se poser

Au moment où il reprend son souffle, je l’interromps pour lui proposer un temps lent. Je l’invite à se caler dans le fauteuil ou de se mettre debout, ce qui est le mieux pour lui. Et je l’invite à respirer, au-delà de la respiration quasi inconsciente que nous avons tous.
Un peu surpris par la proposition, il accepte plutôt facilement et je le guide avec 2-3 exercices simples (vous les retrouverez dans le document joint).

Retrouver du calme

Après quelques minutes de profondes respirations, ce dirigeant est plus calme, avec un débit plus posé. Ainsi, ces exercices lui ont permis de se poser et de se reconcentrer, pour me présenter plus clairement son sujet. Le pouvoir de la respiration en coaching !
Bien sûr, ces exercices m’ont permis, en tant que coach, de me réaligner sur le coaché. Je me perdais dans ses explications et j’ai eu, tout autant que lui, besoin de reprendre mon souffle.

Partager le vécu

Ainsi, après ses explications et le travail fait sur le sujet apporté, j’ai partagé au coaché ce qui s’était passé pour moi. De suivre un rythme de parole effréné, de perdre de l’information, d’avoir des doutes sur ma compréhension de la problématique. Et d’en faire un effet miroir que si j’étais perdue, il était possible que ses collaborateurs le soient dans une situation similaire.

Ce dirigeant s’était dit la même chose avec ses mots : « Bordel, ça se trouve, je paume mes équipes en allant si vite ». Une belle prise de conscience… et pour nous deux !

Photo de Nik Shuliahin 💛💙 sur Unsplash

Vous souhaitez reprendre votre souffle ? Contactez-moi !

Pour découvrir un article, vous pouvez cliquer sur un thème parmi les catégories ou les étiquettes suivantes. Vous pouvez aussi utiliser le moteur de recherche ; si un article contient votre recherche, il apparaîtra !

Pour revenir à la page d’accueil de mon blog

Inscrivez-vous à ma newsletter :

Vous souhaitez en savoir plus à mon sujet
et sur mon approche ?

Les derniers articles du blog, c’est ici ⇓

« Je réagis mal aux critiques et je boude »

« Je réagis mal aux critiques et je boude »

« Je réagis mal aux critiques et je boude ». Chaque personne que j’accompagne prononce une phrase clé au cours de son coaching. Je vous livre ici ces moments, qui éclairent mon travail de coach. Le prénom a été changé. « Je réagis mal aux critiques et je boude »...

lire plus
Les cinq conseils clés pour être moins bordélique

Les cinq conseils clés pour être moins bordélique

Cinq conseils pour être moins bordélique. Mais pourquoi certaines personnes sont-elles bordéliques ? Pour certains individus, le « bordel » fait partie intégrante de leur vie (désordre dans les papiers, vêtements, le bureau surchargé…). Regardons cela de plus près !...

lire plus
« J’ai le cerveau vide… »

« J’ai le cerveau vide… »

« J’ai le cerveau vide… ». Chaque personne que j’accompagne prononce une phrase clé au cours de son coaching. Je vous livre ici ces moments, qui éclairent mon travail de coach. Le prénom a été changé. J'ai le cerveau vide Camille a une trentaine d’années. Il est...

lire plus