Bonjour et bienvenue sur mon blog.

Vous trouverez des articles sur l’accompagnement professionnel, le développement des compétences (le coaching individuel et collectif notamment), les comportements humains et la complexité dans laquelle nous évoluons.

Je vous souhaite une bonne lecture de ces articles. À bientôt ! Delphine

Faire preuve de résilience

28 Mar,23

Faire preuve de résilience, voici un nouveau sujet travaillé en coaching avec une coachée. Qu’avons-nous regardé durant cette session de coaching professionnel ?

Le contexte de la situation

La coachée, que nous appellerons Camille, est en grande difficulté avec son manager. Des tensions se sont installées depuis plusieurs semaines, avec des réactions vives de la part de Camille. Elle considère que son manager est nul, injuste et la bloque dans son évolution.

Les raisons de cette situation

Camille explique que son manager a pris ses fonctions il y a quelques semaines, à la suite du décès brutal de son précédent manager. Et, Camille avait une relation de confiance très forte avec lui : « il savait la comprendre, l’épauler et lui faire dépasser ses objectifs ».
Le décès de son manager et sa brutalité a fragilisé Camille. Elle sait qu’elle a bien avancé dans son deuil. En effet, après la sidération vécue face à cette nouvelle, elle a cheminé entre colère, tristesse, coup de blues et frustration. Et aujourd’hui, elle a accepté tant la perte que la souffrance.
Pour autant, Camille a mal vécu l’arrivée de son nouveau manager. Elle était sans cesse dans la comparaison avec le précédent. Et évidemment une comparaison négative, d’où les tensions actuelles. Sa demande, durant cette session de coaching, est de sortir de ces tensions pour retrouver de la sérénité.

Comment se tromper d’objectif

Camille me fait part qu’elle a perdu son enthousiasme, son côté solaire. Après différentes questions, Camille prend conscience qu’elle a mobilisé son énergie « à démonter la tête de son manager », à prouver que celui-ci n’était pas à la hauteur. Ainsi, elle prend conscience qu’elle s’est trompée d’objectif : plutôt que de s’appuyer sur ce nouveau manager pour continuer sa progression dans ses compétences et dans son poste, elle est allée dans sa part d’ombre en étant autant négative.
C’est un vrai choc pour Camille. Car elle identifie les conséquences risquées de son comportement sur sa relation avec son manager. Et aussi, elle comprend que pour être solaire, il faut être dans sa part de lumière et pas d’ombre. Enfin, Camille verbalise son lien de loyauté avec son précédent manager et son sentiment, qu’elle qualifiera plus tard d’irrationnel, de le trahir en acceptant le nouveau manager.

Faire preuve de résilience

C’est une séance dense pour Camille et elle souhaite vraiment dépasser ces tensions. Nous avons donc travaillé sur sa résilience face à ce qu’elle vit.
La résilience est la capacité à surmonter des chocs, de faire face aux défis, aux changements et aux situations difficiles de la vie, en mobilisant ses ressources personnelles pour s’adapter, rebondir et continuer à avancer malgré les obstacles. Ainsi, nous avons tous en nous cette possibilité de faire preuve de résilience, parce nous avons tous été découragés à un moment donné de notre vie et parce que nous avons pu nous en relever.
Camille perçoit les bénéfices à activer en elle cette capacité : mieux gérer son stress, renouer des relations interpersonnelles positives avec son manager, accepter l’injustice de ce décès et se remettre de cette perte et accepter les changements qui se produisent.

Développer sa résilience

Faire preuve de résilience suppose d’activer plusieurs éléments et Camille a identifié ce qui lui semblait possible et relativement facile :
– Mieux réguler ses émotions : identifier et reconnaître qu’elle peut être à la fois triste et en colère, trouver des moyens pour les réguler. Camille a choisi des exercices de respiration et de relaxation flash, faciles et rapides à utiliser. Et, faire du sport plus régulièrement pour évacuer son sentiment de colère face à l’injustice de la situation.
– Ensuite, chercher du soutien : Camille a tenté de gérer seule cette situation. Elle a compris que, pour dépasser cela, elle pouvait se faire aider : l’équipe Ressources Humaines, ses collègues et bien sûr son nouveau manager. En effet, Camille s’est rendu compte que lui-même vivait difficilement la situation.
– Être plus positive : revenir dans sa zone de lumière, cesser d’en vouloir aux personnes, se concentrer sur des petits objectifs à atteindre, pratiquer la gratitude, etc.
– Enfin, s’adapter : accepter l’imprévu, modifier son attitude pour y faire face, trouver de la flexibilité même quand on croit que ce n’est pas possible.
L’objectif final est de continuer d’avancer.

Camille a su poser sa difficulté et faire preuve de résilience en travaillant, durant cette session de coaching, à accepter ses émotions, à chercher du soutien et à s’adapter positivement à la situation. Encore une belle séance de coaching !

Photo de Nikita Ignatev sur Unsplash

Vous souhaitez développer votre résilience ? Contactez-moi !

Pour découvrir un article, vous pouvez cliquer sur un thème parmi les catégories ou les étiquettes suivantes. Vous pouvez aussi utiliser le moteur de recherche ; si un article contient votre recherche, il apparaîtra !

Pour revenir à la page d’accueil de mon blog

Inscrivez-vous à ma newsletter :

Vous souhaitez en savoir plus à mon sujet
et sur mon approche ?

Les derniers articles du blog, c’est ici ⇓

« Je suis sortie d’une secte il y a maintenant un an »

« Je suis sortie d’une secte il y a maintenant un an »

« Je suis sortie d’une secte il y a maintenant un an ». Chaque personne que j’accompagne prononce une phrase clé au cours de son coaching. Je vous livre ici ces moments, qui éclairent mon travail de coach. Le prénom et le sexe ont été changés. Un constat sans...

lire plus
Gérer les collaborateurs casse-pieds

Gérer les collaborateurs casse-pieds

Comment gérer les collaborateurs casse-pieds ? Ces collaborateurs se révèlent peu enclins à la collaboration ou adoptent une attitude peu productive. Nous pouvons identifier quatre grands profils et donc quatre stratégies à privilégier face à eux. Le collaborateur...

lire plus
« Je réagis mal aux critiques et je boude »

« Je réagis mal aux critiques et je boude »

« Je réagis mal aux critiques et je boude ». Chaque personne que j’accompagne prononce une phrase clé au cours de son coaching. Je vous livre ici ces moments, qui éclairent mon travail de coach. Le prénom a été changé. « Je réagis mal aux critiques et je boude »...

lire plus