Bonjour et bienvenue sur mon blog.

Vous trouverez des articles sur l’accompagnement professionnel, le développement des compétences (le coaching individuel et collectif notamment), les comportements humains et la complexité dans laquelle nous évoluons.

Je vous souhaite une bonne lecture de ces articles. À bientôt ! Delphine

Les cinq conseils clés pour être moins bordélique

11 Avr,24

Cinq conseils pour être moins bordélique. Mais pourquoi certaines personnes sont-elles bordéliques ? Pour certains individus, le « bordel » fait partie intégrante de leur vie (désordre dans les papiers, vêtements, le bureau surchargé…). Regardons cela de plus près !

Les raisons d’être bordélique

Il existe plusieurs raisons à être bordélique :
– La difficulté à décider : accumuler des objets sans pouvoir s’en séparer et sans se décider à les jeter.
– La rébellion : choisir de ne pas respecter les règles, d’être libre en laissant tout traîner.
– Le pouvoir : étaler ses affaires, c’est empiéter sur le territoire de l’autre, montrer son existence.
– La volonté (impossible) de perfection : vouloir que tout soit bien rangé sans pouvoir y arriver, et donc en laissant tomber comme si un rangement correct était insuffisant (car non parfait).
– La créativité : tout avoir sous la main comme stimulation intellectuelle et pour pouvoir créer.

Les cinq conseils clés

Grrrh quand il faut chercher le passeport sans le trouver à quelques minutes de partir pour l’aéroport… Alors, voir cinq conseils clés pour être moins bordélique.

1. Démarrez par étapes. Pour trier et ranger afin de libérer et rationnaliser l’espace, commencez par des choses sans charge émotionnelle. Rangez l’armoire à pharmacie, un tiroir du bureau, etc. Vous pourrez ainsi aller vers des choses plus affectives comme les vêtements par exemple.

2. Utilisez une méthode simple de rangement : cet objet est-il joli ? Est-il utile ? Dans la négative, débarrassez-vous-en ! Ensuite, attribuez une place à chaque chose. Cela vous permettra de savoir où est rangé chaque objet.

3. Rangez régulièrement. Prenez le temps de ranger après chaque utilisation, pour éviter d’accumuler du désordre. Et fixez-vous, chaque mois, un temps pour vous débarrasser des objets dont vous n’avez plus besoin.

4. Appliquez la règle « une chose entre et une chose sort ». L’objectif est d’éviter l’encombrement ! Aussi, à chaque nouvel objet acheté, un ancien objet est sorti. Pensez à donner par exemple.

5. Récompensez-vous ! Une fois tous ces efforts accomplis, au démarrage et au fur et à mesure, soyez content et cultivez votre satisfaction par des petites récompenses (sans remplir à nouveau l’espace !).

Être bordélique est tout à fait acceptable, sauf quand cela devient problématique pour soi ou pour les autres, et que cela empêche de vivre sereinement. Quelques actions faciles à mettre en place peuvent vous aider. Et pour les raisons de rébellion, de pouvoir et de perfection, offrez-vous un coaching !

Photo de Niklas Ohlrogge sur Unsplash

Un besoin de travailler votre fonctionnement ? Contactez-moi !

Pour découvrir un article, vous pouvez cliquer sur un thème parmi les catégories ou les étiquettes suivantes. Vous pouvez aussi utiliser le moteur de recherche ; si un article contient votre recherche, il apparaîtra !

Pour revenir à la page d’accueil de mon blog

Inscrivez-vous à ma newsletter :

Vous souhaitez en savoir plus à mon sujet
et sur mon approche ?

Les derniers articles du blog, c’est ici ⇓

« Je suis sortie d’une secte il y a maintenant un an »

« Je suis sortie d’une secte il y a maintenant un an »

« Je suis sortie d’une secte il y a maintenant un an ». Chaque personne que j’accompagne prononce une phrase clé au cours de son coaching. Je vous livre ici ces moments, qui éclairent mon travail de coach. Le prénom et le sexe ont été changés. Un constat sans...

lire plus
Gérer les collaborateurs casse-pieds

Gérer les collaborateurs casse-pieds

Comment gérer les collaborateurs casse-pieds ? Ces collaborateurs se révèlent peu enclins à la collaboration ou adoptent une attitude peu productive. Nous pouvons identifier quatre grands profils et donc quatre stratégies à privilégier face à eux. Le collaborateur...

lire plus
« Je réagis mal aux critiques et je boude »

« Je réagis mal aux critiques et je boude »

« Je réagis mal aux critiques et je boude ». Chaque personne que j’accompagne prononce une phrase clé au cours de son coaching. Je vous livre ici ces moments, qui éclairent mon travail de coach. Le prénom a été changé. « Je réagis mal aux critiques et je boude »...

lire plus