Bonjour et bienvenue sur le blog des plus et des possibles.
Je vous souhaite une bonne lecture de cet article.  À bientôt ! Delphine Daniel

On découvre l’importance de l’empathie chez les managers…

16 Nov,21

On découvre l’importance de l’empathie chez les managers… Bon, je suis un poil moqueuse aujourd’hui. Cela fait plus de 25 ans que je travaille et ça fait au moins autant de temps que des collaborateurs quittent leur entreprise en raison du management. C’est d’ailleurs la raison principale des démissions des salariés : le management de l’entreprise et/ou leur manager direct.

Pourquoi les salariés démissionnent ?

Ernst & Young a mené une enquête auprès de travailleurs américains en juillet 2021. Plus de 50% des personnes interrogées déclarent avoir démissionné en raison du manque d’empathie de leur manager à leur égard. Les salariés ne quittent pas leur job, ils quittent leur boss. Ce n’est donc pas nouveau. Actuellement, les salariés quittent leur emploi à un rythme sans précédent aux États-Unis. Cette situation est appelée « The great resignation », la grande démission. Cette enquête vient confirmer à quel point le rôle des managers est central dans la gestion des talents au sein des entreprises.

A lire aussi : La gestion des talents : repérer et développer les potentiels

Steve Payne, directeur au sein d’Ernst & Young pour le bassin américain, a déclaré « que si des facteurs économiques, psychologiques et sanitaires ont contribué à la grande démission, la décision des salariés de rester dans leur emploi est lié au fait qu’ils se sentent soutenus par leurs managers ».

L’importance de l’empathie des managers

90% des personnes interrogées répondent qu’avoir un manager empathique a des impacts sur leur satisfaction professionnelle, leur productivité et leur fidélité à l’entreprise. Elles attendent une écoute et un soutien à l’égard de leurs difficultés au travail ou de leur vie personnelle. Sentir que leur manager est sensible à leur stress, compréhensif face aux multiples situations rencontrées (télétravail contraint parfois, turbulences économiques, crise sanitaire…).

A lire aussi : Les limites du télétravail chez Microsoft

La désillusion des salariés

Malgré les efforts de certaines entreprises (augmentations de salaire, télétravail organisé…), la situation est mauvaise. Plus de 50% des travailleurs interrogés pensent que les efforts de leur entreprise manquent de sincérité. Et qu’au niveau individuel, ils ont l’impression que les managers se soucient peu de leur situation.
Et donc, aux Etats-Unis, les salariés démissionnent en masse. 4,3 millions d’Américains, soit 3% de la main-d’œuvre américaine, ont quitté leur emploi en août.

A lire aussi : La grande désillusion des salariés

Accroître l’empathie des managers

L’enquête montre ce qui différencie les bons des mauvais managers : l’empathie. Je pense que cela doit aller plus loin. En effet, l’empathie est la capacité à percevoir ce que ressent l’autre. C’est déjà très important qu’un manager puisse faire cela. C’est encore plus important de pouvoir apporter des réponses à ces émotions et de faire en sorte que les salariés se sentent valorisés et compris.

A lire aussi : Vos réactions émotionnelles : des clés pour les réguler

Être dans un management attentionné

Être un manager empathique est donc primordial. Être dans un management attentionné aussi. Voir les collaborateurs avec leurs deux facettes : une facette professionnelle, où ils travaillent et apportent de la valeur ajoutée, et une facette personnelle, avec une vie en dehors du travail et les responsabilités qui vont avec. Le manager empathique et attentionné prend la mesure de ces deux facettes, se soucie avec sollicitude et prévenance de comment vont ses collaborateurs et en quoi il peut leur apporter une aide.
Les freins aujourd’hui à cela sont existants :
– des managers eux-mêmes fatigués par tant d’efforts faits depuis le démarrage de la pandémie,
– des managers stressés par leurs conditions de travail,
– et des managers manquant de savoir-faire et de savoir-être.

Si des managers sont naturellement empathiques, d’autres ont besoin de développer des comportements plus empathiques. La formation et le coaching se révèlent être des investissements précieux dans le renforcement managérial. Alors, faisons en sorte que les managers se sentent bien aussi dans leur job !

Photo by Nick Fewings on Unsplash

Un besoin de développer vos managers ? Cliquez et contactez-moi !

Pour découvrir un article, vous pouvez cliquer sur un thème parmi les catégories ou les étiquettes suivantes :

Vous souhaitez revenir à la page d’accueil du blog ?

Inscrivez-vous à ma newsletter :

Vous souhaitez en savoir plus à mon sujet et sur mon approche ?

Les derniers articles du blog, c’est ici ⇓

Quelques éclairages sur le futur du travail

Quelques éclairages sur le futur du travail

Le Baromètre Aneo Holaspirit de l’Entreprise Nouvelle Génération donne quelques éclairages sur le futur du travail. Quels sont-ils ? Eclairage 1 : la gestion de crise La pandémie est passée par là : 95% des dirigeants affirment qu’ils doivent améliorer...

lire plus
L’enfer de la “productivity shame”

L’enfer de la “productivity shame”

La « productivity shame » est rapidement un enfer quand on tombe dedans. Mais de quoi parle-ton ? Qu’est-ce que la productivity shame ? C’est notre tendance à nous fixer des objectifs ou des délais irréalistes. Avec évidemment, l’impossibilité de...

lire plus